Un patient hospitalisé exige un traitement différencié en raison de son appartenance religieuse ou culturelle, la famille d’un résident en EHPAD demande à l’établissement de lui permettre la pratique régulière d’un culte, une équipe soignante est confrontée à des cas de refus de soin pour des convictions religieuses…
Enjeux
Comment traiter les demandes dictées par l’appartenance religieuse et/ou culturelle du patient ? Quel équilibre trouver entre le droit fondamental du patient à pratiquer son culte et le bon déroulement des soins ? Il est question de considérer la personne dans sa globalité, mais l’expression du fait religieux -mêlée au facteur culturel – peut devenir terrain de tension, de conflit, de revendications tant de la part des patients que des familles.
Fournir des clés de lecture pour décrypter l’impact du facteur religieux et culturel sur le comportement des patients ou résidents peut se révéler indispensable aux personnels afin de gérer ce genre de situations et assurer une prise en charge plus adaptée.
En outre, la considération de la dimension spirituelle du patient, quel que soit son culte ou ses convictions, guidera l’équipe vers une écoute plus approfondie et une approche plus globale à la personne.

Nos propositions :

Module 1 : Le défi de la laïcité à l’hôpital et dans les établissements médico-sociaux
Module 2 : La dimension interculturelle et interreligieuse dans la pratique du soin.
Module 3 : Les rites dans les principales traditions religieuses et leur impact dans un contexte de soin
Module 4 : Les besoins spirituels et les questions autour de la mort chez patients et les résidents.
Module 5 : L’accompagnement en fin de vie en institution et à domicile : prendre soin de l’humain

Module 6 : Les directives anticipées

Module 7 : Questions anthropologiques autour du deuil et l’accompagnement du deuil

téléchargez les modules